Edouard Bélanger dit Tardif

L'origine d'un autre groupe de descendants Tardif n'a pas encore été clairement élucidée. Cette descendance a comme souche Edouard Bélanger marié à Olympe Portuguais le 28 janvier 1845. Cet Edouard Bélanger est inhumé sous le nom de Edouard Tardif, le 29 mars 1859.

"Leur acte de mariage se lit comme suit: "Le vingt-huit janvier mille huit cent quarante-cinq, vu la publication de trois bans de mariage faite aux prônes des messes paroissiales de Québec entre Edouard Bélanger, charretier, garçon majeur d'une part, et Olympe Portuguais, fille majeure de François Portuguais et de défunte Victoire Petitclerc d'autre part; vu aussi que les dites parties étaient domiciliées en la paroisse de Québec, nous prêtre Curé de la dite paroisse de Québec, soussigné, avons reçu leur mutuel consentement de mariage et leur avons donné la bénédiction nuptiale en présence de Joseph Plante ami de l'époux et François Portuguais père de l'épouse, lesquels, ainsi que les dits époux ont déclaré ne savoir signer."

Chl.F. Baillargeon ptre.

Cet acte de l'état civil nous apprend que Edouard, charretier de son métier, est majeur mais le nom de ses parents n'est pas donné dans l'acte comme il devrait l'être. Par conséquent plusieurs autres actes furent examinés pour vérifier si le nom de ses parents ou d'autres Tardif y apparaissaient et la liste de ces actes est donnée ci-dessous avec les détails pertinents.

  • 28 janvier 1845: mariage de Edouard Bélanger charretier, garçon majeur, et Olympe Portuguais.
  • 18 juillet 1847: baptême de Edouard (Bélanger) fils de Edouard Bélanger charretier et Olympe Dasylva.
  • 21 juin 1849: baptême de Georges-Alfred, fils de Edouard Tardif, charretier, et Olympe Dassylva.
  • 23 mai 1851: baptême de Marie-Olympe (Tardif dit Bélanger), fille de Edouard Tardif dit Bélanger, charretier, et de Olympe Dasylva dit Portuguais. Parrain Abraham Tardif, marraine Judith Amiot.
  • 18 août 1852: sépulture de Marie-Olympe (Bélanger) fille de Edouard Bélanger, charretier et de Olympe Portuguais.
  • 29 mars 1859: sépulture de Edouard Tardif, charretier, épouse de Olympe Portuguais, décédé l'avant-veille, âgé de 38 ans.
  • 10 août 1868: mariage de Joseph Edouard Tardif, fils majeur de feu Edouard Tardif, en son vivant charretier, et d'Olympe Dasylva dit Portuguais, et de Marie-Olive-Alvine Lefebvre
  • 1er juillet 1872: mariage de George Alfred Tardif, charretier, fils majeur de feu Edouard Tardif, charretier, et d'Olympe Dasylva dit Portuguais, et de Marie-Louise Bussières

Comme on le voit Edouard et Olympe Portuguais ont eu au moins trois enfants: Marie-Olympe, Joseph-Edouard et Georges-Alfred. Dans leurs actes de baptême, mariage et sépulture le nom des parents est donné à une exception près comme étant Edouard Tardif dit Bélanger ou Edouard Tardif. Olympe est nommée Portuguais, Dasylva ou Dasylva dit Portuguais.

Un seul de ces actes mentionne d'autres Tardif. C'est celui du baptême de leur fille Marie-Olympe où le couple Abraham Tardif et Judith Amyot sont parrain et marraine. Un lien de parenté existerait-il entre ce couple et Edouard Tardif? Ce dernier serait-il le fils adoptif d'Abraham Tardif? Pourquoi Abraham n'était-il pas au mariage d'Edouard comme témoin?

Jusqu'ici, il a été impossible de trouver l'information nécessaire pour répondre à ces questions. Chose certaine c'est que les garçons, Edouard et Georges-Alfred, se sont mariés sous le nom de Tardif et que leur descendance porte le nom de Tardif.