Pierre-Auguste Tardiff (1852 - 1889)

Pierre-Auguste Tardif naquit en 1852 et se maria vers 1874 avec Françoise Bodet, probablement dans la région de Juigné-les-Moutiers, France, où il mourut le 5 janvier 1889. Son acte de décès se lit comme suit: Le sixième jour du mois de janvier mil huit cent quatre-vingt-neuf, le corps de Pierre Tardif époux de Marie Bodet, décédé hier à Haut-Breil, âgé de 36 ans, a été inhumé par nous, curé sous-signé, en présence de Jean Esnault et de François Hervé, qui ont déclaré ne savoir signer.

Pour des raisons inconnues mais possiblement à cause de grande pauvreté, Françoise Bodet est persuadée d'émigrer au Canada avec ses six enfants, Jeanne, Pierre, Auguste, Jean, Alexandre et Emile, ce dernier étant né le 20 avril 1889, i.e. quelques mois après la mort de son père. Il semblerait que les prêtres de l'endroit payèrent pour leur voyage. Ils arrivèrent tous à Ste-Rose-du-Lac, Manitoba, vers 1894. Pierre-Auguste n'est donc jamais venu au Canada, mais il est le chef de cette famille qui vint s'y établir et qui aura une assez grande descendance. De ces six enfants, trois fils, Jean, Alexandre et Emile assureront la continuité du nom Tardif, qui deviendra très vite Tardiff.

La paroisse de Ste-Rose-du-Lac reçut ses premiers colons en 1889 et les établit sur des bonnes terres de foin à animaux. La famille Tardiff se retrouve sur une terre à l'ouest de Ste-Rose, occupée encore aujourd'hui par Louis Tardiff. Bientôt trois fils, Alexandre, Jean et Pierre auront chacun leur terre. Les enfants se marièrent tous à Ste-Rose-du-Lac, mais Jeanne et son mari Prospère Echelard aussi de France et mariés à Ste-Rose-du-Lac en 1894, allèrent s'établir à Havre, Montana où ils eurent un magasin et louèrent des maisons. Françoise Bodet, mère de Jeanne, alla les rejoindre en mai 1914 et mourut à cet endroit le 25 novembre 1915. Un des fils, Auguste, s'en alla aussi au Montana où il mourut à Havre en 1933.

Il y a quelques années Yvonne Tardiff Fitzmaurice, petite-fille de Pierre-Auguste et fille d'Alexandre, alla à Havre, Montana, pour retrouver l'endroit de la sépulture de sa grand-mère Françoise Bodet Tardiff. Elle eut beaucoup de difficultés à retrouver même le nom de famille, car sa grand-mère avait été enregistrée sous le nom de Cardiff au lieu de Tardiff! Les membres de la famille de Jeanne Tardif Echelard au Montana ont été enterrés aux cimetières de Highland ou du Calvaire.

Les descendants de Pierre-Auguste Tardif et de Françoise Bodet demeurent pour la plupart au Manitoba.